Menu

Phare sur la M!

PHARE SUR LA M !

Une classe de 5ème de Mme Gay et une classe de 4ème de Mme Aubain.

OBJECTIFS PEDAGOGIQUES:

Ce projet de résidence permet de favoriser l’accès à la culture des élèves du collège Nelson Mandela, établissement classé en zone d’éducation prioritaire. Il constitue une étape essentielle dans la construction de leur parcours d’éducation artistique et culturelle.

Ce projet s’articule autour de cinq activités fondamentales inhérentes au théâtre :

LIRE – ECRIRE – VOIR – PRATIQUER – ECHANGER

D’où les objectifs principaux suivants :

  • Saisir les écarts entre texte narratif, texte poétique et texte théâtral pour mieux cerner les spécificités de l’écriture théâtrale.
  • Stimuler l’imagination.
  • Ecrire des saynètes.
  • Prendre conscience de ce que signifie être un spectateur. Savoir développer un point de vue critique et sensible.
  • Développer les compétences associées à l’oral notamment « savoir percevoir et exploiter les ressources expressives et créatives de la parole » et prendre conscience de l’engagement du corps.
  • Initiation au jeu théâtral
  • Placer l’élève au cœur de la démarche de création de la Compagnie du Si afin qu’il soit sensibilisé aux différentes facettes du processus de l’élaboration d’un spectacle théâtral. Il s’agit de faire découvrir aux élèves l’envers du décor », « les coulisses » du travail des comédiens lors des « visites de chantier ».

Cette résidence aboutira à une représentation du travail des élèves devant un public, ce qui constituera l’objectif final.

Démarche pédagogique et calendrier de la résidence : La Compagnie du Si consacrera sa résidence à sa nouvelle création en cours. Elle travaille actuellement sur une adaptation théâtrale de la première partie du roman de l’auteur bordelais Yannick Anché : Le Phare de Babel.

            Cette résidence permettra donc un travail de transmission des artistes aux élèves ; deux classes seront particulièrement impliquées : une cinquième et une quatrième.

Préparation de la résidence  Septembre à janvier 2019

Lors des séquences en français, les élèves ont lu et analysé des groupements d’extraits d’œuvres qui abordent des thèmes communs au roman d’Anché. Notons que ces thèmes s’inscrivent totalement dans les programmes de la discipline (« La fiction pour interroger le réel », « Pourquoi aller vers l’inconnu ? », « L’homme est-il maître de la nature ?).

Ainsi, les élèves ont étudié, sous forme d’un corpus, d’une part, des poèmes évoquant les voyages et la séduction de l’ailleurs (avec notamment Baudelaire, Hugo, Prévert …) et d’autre part des récits d’aventures. Une autre séquence a conduit à découvrir, par extraits, la première partie de l’œuvre de Yannick Anché et a été mise en perspective avec Le phare des Sanguinaires, d’Alphonse Daudet et Le Phare de l’oubli de Fabian Grégoire.

Des ateliers d’écriture  Février à mars 2019 (5 heures / classe)

Intervention de l’auteur Yannick Anché qui  a accompagné chaque classe pendant 5 heures.

Le travail d’écriture est parti des thèmes vus et  a aboutit à un montage de textes courts relatifs au voyage.

Des ateliers de pratique théâtrale Avril à mai 2019 (10 heures / classe)

Lors de l’initiation au jeu théâtral, les élèves ont réfléchi aux situations théâtrales qui permettent de dire leurs textes. Les élèves se sont appropriés des techniques qui leur ont fait prendre conscience de l’espace scénique et de l’engagement de leur corps et de leur voix dans cet espace.

Résidence à la M 270, du 20 au 24 mai 2019

Notons que la M 270 se situe à une centaine de mètres du collège.

Au cours de cette semaine, les deux classes ainsi impliquées dans le projet ont consacré une matinée à la présentation de leurs lectures théâtralisées.

Pour prolonger, quelques élèves volontaires ont présenté leurs lectures lors de la Soirée des Talents.

Bravo à toutes et tous et merci à la Compagnie du Si!

Crédit photos: Pierre Planchenault